mardi, février 28, 2012

Projet

Allez, une petite avant-première à vous offrir ce soir. En plus de dessiner la nuit dans ma batcave et d'enseigner l'anglais le jour, j'essaye - certains d'entre vous le savent - d'initier les lycéens aux plaisir de l'écriture (concours de nouvelles), de l'enquête (élaboration en cours d'un journal) et du dessin (avec le club BD du lycée et le fanzine que nous y publions). Me pliant à l'exercice au même titre que mes élèves, je dois ainsi produire quelques planches qui sortent de mes univers familiers: pas de sirènes, de monstres protéiformes, ni de souvenirs d'enfance ou de conflits cosmiques. Je reviens alors sur un style plus simple graphiquement (la contrainte de temps joue certes mais j'aime montrer par l'exemple qu'on peut produire un récit assez efficace avec peu de moyens) et un humour que je n'exprime sans doute pas assez souvent dans mes cases.
Après le Hamstrip de triste mémoire et les nouvelles du front qui narrait mes mésaventures d'enseignant, me voici de l'autre côté du bureau avec les aventures de 6EEK & N3RD; rien de bien original mais je souris en lisant cette demi page terminée il y a quelques heures seulement. Sourire, c'est déjà pas mal...

(Cliquez pour agrandir)

A demain

Czek

6 commentaires:

Zonzon a dit…

Mmmh, c'est vrai que ça doit parler aux ados, et ça va sûrement faire fureur dans le fanzine. C'est frais!
Par contre, pas sûr que ça les incite à faire de la mécanique quantique...

Czek a dit…

C'est le but, faire ricaner mes élèves et retrouver le plaisir potache des BD que je dessinais moi même adolescent :) Et c'est sûr que le pauvre Shrodinger - paix à son chat - doit se retourner dans sa tombe (où il est à la fois vivant et mort, non?) s'il sait ce que j'inflige à ses travaux ;^)

Anonyme a dit…

Très bonnes idées !!

Michellux a dit…

Ah ! Ah ! Excellent ... m'a bien fait marrer !

Etienne M a dit…

J'adore cette nouvelle série, Yann ! J'en redemande !!;)

Czek a dit…

C'est une série très limitée (deux gags en principe car il y a d'autres projets qui attendent derrière...
Mais on ne sait jamais...