vendredi, décembre 05, 2008

Projet en cours: "La Souche", p02, case 01

Lentement, certes, mais sûrement, pas vraiment. Non, je ne vais pas sûrement à mesure où je m'enfonce dans ce projet là. Les brouillons affluent et l'intrigue se noue; au final, toutefois, je suis mitigé... J'aime ce que je fais mais c'est si éloigné de mon univers habituel que je doute comme un môme. Attention, je ne cherche pas à me faire rassurer ou complimenter. Non. C'est juste que je doute VRAIMENT. Comme si tout ça, c'était plus que de la BD... (soupir navré par la fatuité de cette dernière phrase) Mais je m'égare...
La 2ème planche est finie et la troisième prend forme. J'essaye de bosser une mise en page porteuse de sens sans être démonstrative. Pas facile. Et si la deuxième planche à été réalisée sur plusieurs supports rassemblés et collés sur la planche, je vais retenter une approche plus directe sur le 224gr qui m'avait posé tant de soucis pour la première planche. Mon Everest à moi. On se dépasse comme on peut. (rires)

Un de mes fils était tout triste de voir que la "p'tite bête, elle est morte." Je l'ai rassuré en lui révélant le contenu des prochaines planches. A vous, je ne vous dirai rien. (air moqueur)

Czek

12 commentaires:

thierry a dit…

Douter, c'est bien...
Comme tu l'as écrit à jérome, ce sont les remises en question qui font avancer.
Continue de douter, donc...
Ton album n'en sera que mieux.
Et ça, moi, ça me va...

Anonyme a dit…

Arrêter le dessin??? Tu doutes et tu as des projets , c'est bien ça la vie : votre passion, alors pour une anonyme comme moi, comme plein d'autres, continuez à donner le meilleur de vous et surtout continuez à être vrais! C'est devenu une denrée rare .

Czek a dit…

Je te rassure, anonyme voix, je dis que je vais arrêter de dessiner tous les jours! (sourire) Et puis, si je ne dessine pas, j'écris; alors je continue, de bon ou de mal gré, à ex-primer, à arracher de ma piètre personne les choses qui y frémissent et me dépassent.

Czek

Anonyme a dit…

Si elles te dépassaient tant que ça , tu ne le serai même pas, tu ne les maîtrise pas mais tu en as conscience ce qui te rends meilleur car ça t'oblige à te questionner.
RE-anonyme

thierry a dit…

D'accord avec l'anonyme...
J'ai répondu à cette hérésie ( Czek posant définitivement son crayon...) sur mon blog !
Bref, tu ne t'en tirera pas comme ça !

Etienne M a dit…

J'ai vraiment hâte de tenir dans mes mains fébriles tes collages, tes hésitations, ta sculpture BD qui prend forme...
Pour les doutes, bienvenue au club.

korri a dit…

Pffffffffffffffffffffffffff j'peux même pô être rassuré alors ? bouhhhh comment je vais faire pour trouver le sommeil a présent ?

Jérôme Gorgeot a dit…

Moi, c'est ce que je pouvais te souhaiter de mieux que d'avancer un peu à l'aveuglette, sans aucune certitude. Peut-être vas-tu découvrir une face cachée de ton talent qui va t'ouvrir de nouveaux horizons...

Czek a dit…

Comme toujours, merci pour vos encouragements.
Je posterai bientôt d'autres extraits de mes bidouillages...

Czek

Fred Martin a dit…

La création n'est toujours en grande partie de doutes, de tâtonnements, d'errances... Je comprend d'avantage que ce soit un sujet trés sensible pour toi que celui que tu mets en images, d'où ta fragilité du moment. Alors on peut imaginer la force cette naissance... Le temps de gestation sera ce qu'il sera...

Fred Martin a dit…

Je voulais dire..."la création nait.." ...GLOUPS !

Michellux a dit…

Il nous fait "mariner" dans notre jus à attendre ainsi son bon vouloir ...
Je plaisantais ;-) Je comprends les doutes et les questionnements de tout esprit créateur.