mercredi, novembre 05, 2008

Quelque chose en passant...


Les demandes affluent de toutes parts m'intimant , cordialement toutefois, de publier quelque 'niouze' quant à mes travaux en cours...
Soit... Mon projet principal est en cale sèche pour le moment (manque de temps, souci d'ordre graphique à résoudre, scénario à murir davantage...) mais il s'est vu remplacé dans mon cœur par une toute autre création ; une créature revenante à vrai dire... Mes plus fervents fans se souviennent de 'La souche', récit auto-biographique publié dans les pages de la défunte 'Capsule de Champagne'. Et bien, cette souche-là m'habite comme jamais auparavant. Il ne s'agit pas d'une BD publiable mais de cours récits, poétiques autant dans la forme que sur le fond, qui couvrent et fécondent des dizaines de feuilles brouillonnées et lisibles par moi seul. Et lentement, des choses me reviennent: une bête morte, un rêve d'horloge, la peur de devenir mort, celle de rester vivant, et d'autres sentiments confus qui émergent de ma mémoire - vrai pour certains, rêvés pour d'autres - et viennent s'incarner dans un style qui ne me ressemble pas. Pas de tubulaire, ni de pinceau. Du bic, du crayon, du feutre et beaucoup de fièvre.
Je vous en livre un écho en passant, mis en couleur cette après-midi.

Je compte sur votre indulgence.

Czek

11 commentaires:

Rex a dit…

De l'indulgence ???
Tu rêves !!
C'est carrément top, et les thèmes abordés aussi !
Bon, moi j'ai déjà pas choisi entre rester mort et devenir vivant, mais bon, j'y travaille... ;)

Cela dit, j'ai eu de l'aide y'a pas si longtemps mais je me tâte encore...

Jérôme Gorgeot a dit…

Gé-nial !!! J'attends ça avec une folle impatience.

thierry a dit…

J'adore !
J'avais déjà beaucoup aimé, comme tu le sais,la "souche", parue dans le fanzine...
Ce coté poésie liée à une idée simple m'avait touché et, pour tout dire, ému.
Bonne nouvelle ( à mettre au pluriel si je peux m'autoriser ce pauvre jeu de mots ), donc.

Czek a dit…

N'en jetez plus ;-p
Cela dit, ne sous-estimez pas la portée de vos mots en ces temps de disette artistique (pour ce qui me concerne.) Ils me touchent et m'encouragent à poursuivre sur une voie non-tracée, plus âpre que celle qui fourmille de singes en costumes et de monstres antédiluviens...

Merci, donc.

Czek

korri a dit…

Maman a toujours dit de ne pas jouer avec des allumettes garnement ...

Etienne M a dit…

Je le rêve déjà cet album. Et il aura la meilleur place dans ma bédéthèque!

Anonyme a dit…

Des petits rien dans l'enfance qui parfois nous collent à vie, des questions que l'on se pose quand on se cherche ou qu'on se croit perdu, il y atoujours LE moment où l'on a besoin de le partager.
Tous mes encouragements pour ce virage.
Méduse

Anonyme a dit…

Des odeurs d'enfance, la poésie et la tristesse éxacerbée d'une adolescence, une vie qui questionne, des souvenirs qui troublent, tous avons UN moment où tout s'enchevêtre et où l'on prend un virage.
Je ne sais pas si cela correspond à ta pensée mais c'est ce que m'évoque ton écrit.
Bon virage ou simplement chemin de traverse ponctuel.
Méduse

Czek a dit…

Merci encore pour vos commentaires. Oui, c'est peut être un virage. Mais la route que je trace en a connu beaucoup déjà, et pas toujours des plus fameux... ;-p Mais cette tentative là ne me laissera pas indemne, qu'elle me mène ou non à un album. Des souvenirs me reviennent. Des surprises aussi. Je me rends compte que pour des raisons que je ne saurait expliquer, je n'ai quasiment aucun souvenir de mon enfance se déroulant la nuit; et les rares que je conserve n'impliquent que moi, sans mon entourage ou ma famille... J'ai pris conscience de cela il y a qqs jours alors que je réfléchissais à cette 'Souche' (c'est le nom provisoire de ce chemin graphique là) et ça m'a laissé assez perplexe. C'est peut être normal. C'est peut être le cas pour tout le monde... C'est peut être la marque d'une certaine perception ou même d'un égocentrisme immature... Mais, je n'apporte ni n'apporterais aucune réponse définitive. Que des questions et des souvenirs, réels ou rêvés...
J'ai commencé à encrer aujourd'hui. Mes tubulaires Rotring me manquent. Ils ne sont plus là pour me rassurer... Et ce pinceau... Il faut d'ailleurs que je m'en rachète un demain. Allez bonne nuit à tous...
Czek

thierry a dit…

Je joins mes encouragements à ceux de méduse.
J'ai hâte de découvrir tout cela.

Michellux a dit…

Sans indulgence aucune, c'est très beau ...