mercredi, septembre 07, 2011

東京, suite et fin...

Pour finir cette série sur les étapes de réalisation de l'ex libris 'Tokyo Story', je vous propose l'ultime travail de mise en couleurs:


(en haut à gauche) J'ai eu recours à une palette assez classique, déjà utilisée pour des dessins précédents. Je l'ai rassemblée sur un scan vierge, histoire de voir si cela correspondait à ce que j'avais en tête. J'y ai ajouté d'autres couleurs pour faire des essais et comparer; les bonnes surprises sont nombreuse lorsque je colorise, car c'est un domaine que je maitrise très peu et je dois me préserver des (mauvaises) habitudes dans ce domaine. Comme toujours, je bosse avec deux (ou trois) tonalités pour chaque couleur, une claire et une foncée pour les ombres que j'ai délimitées (pour les plus importantes) sur l'illustration avec un feutre fin. Pour les petites ombres, je me fais davantage confiance armé de mon stylet et de ma palette graphique bamboo.
Les trois versions vous montrent les trois pistes principales (il y en a eu d'autres que je vous épargne, hé, hé, hé...) que j'ai suivies. Au tout début je voulais vraiment garder un ciel de jour qui mette en valeur le soleil levant symbolisé par le ballon. Mais j'ai rapidement (tellement rapidement que je n'ai pas gardé de fichier pour cette tentative diurne) penché vers un ciel plus sombre jusqu'à opter pour un ciel presque nocturne; je pensais encore y insérer des étoiles/kanjis... Je leur ai préférés des formes simples d'oiseaux blancs car les animes que j'aimais regarder enfant (c'était juste après le Crétacé supérieur, je vous remercie,) me paraissaient en contenir des milliers par épisode.
Parfois, je m'égare carrément comme l’atteste la version en bas à gauche... Aucun commentaire... Mes yeux fonctionnent bien, je vous remercie à nouveau :-D
Au final, le personnage aura un peu perdu du côté inquiétant mi sauvage / mi rongeur que je lui voulais, au profit d'un aspect plus doux, presque peluche, qui n'est pas en contradiction avec l'univers que je cherchais à dépeindre. Mon exploration en terre nippone au mois de juillet dernier à la Japan expo ne m'aura pas démenti!

Kawaii! かわいい!

Czek

2 commentaires:

thierry a dit…

Pour m'être également rendu à la japan expo, cette année, je confirme la pertinence de tes choix.
On retrouve bien ce climat nimbé d'une nostalgie de l'enfance...
Bien vu, donc

Etienne M a dit…

C'est très intéressant de voir les différentes pistes que l'on peut prendre pour une mise en couleur. On a souvent une idée bien précise de départ, et la réalisation nous emmène ailleurs et c'est souvent bien mieux ! ;-)