samedi, novembre 21, 2009

Inspiration (1)

Connaissez-vous Sam Hiti?

Permettez que je vous le présente en deux mots et quelques dessins. Je l'ai découvert il y a quelque temps à la lecture de La fin des temps chez les Humanoides Associés, un album bichrome qui prend les allures d'une hallucination graphique où se mêlent créatures, vapeurs, fluides et exorcistes moustachus (sic!). Trouvé sur le net (ici), quelques planches pour vous donner le goût de vous y plonger davantage.
Bref, le Hiti me fascine par l'incroyable décontraction et décomplexion de son trait. Peut importe l'anatomie pourvu qu'on ait le corps, pesant ici, en mouvement là. La chair, bordel de merde! Le Sam rend la chair avec la simple arrogance des génies - je pèse mes mots. Les emprunts au manga sont assumés mais le pinceau tire son univers dans des profondeurs bien personnelles.
Sam hiti ne chôme pas; il publie régulièrement sur son blog (ici) et a sorti quelques bijoux souterrains (je veux dire undeground) comme El Largo Tren Oscuro ou encore des recueils de croquis et illustrations (Ghoulash 1 et 2). Tout est bon, dans le Hiti. J'enrage...
Dernière création en date, Death-day, un projet prodigieux à mon sens: de la SF comme je n'en ai pas lu depuis Rochette. Et le bougre publie tout ça sur le net! C'est ici et . Le prologue est disponible en papier et Sam réinvente la dédicace puisqu'il la réalise sur la couverture même. Rien ne l'arrête.
Tant mieux.
Oui, j'entends certains qui reviennent des pages indiquées plus haut: "mouais, c'est pas mal mais c'est un peu bâclé" ou "il se prend pas la tête celui-là"... Et bien, vous avez sans doute raison, dans votre mauvaise foi crasse. Il bâcle, oui, si l'on se souvient que "bâcler" veux dire à la base "fermer une porte". Oui, Sam hiti ferme ses cases comme on claque des portes. Son trait est plein d'humeur, bonne ou mauvaise. Et tout ça sans prise de tête. Pour ça, et pour tout le reste aussi, je le jalouse!
Et je le copie, même:
Un petit dessin claqué à la va-vite, comme pour en saisir l'énergie. En vain, peut-être .Mais avec plaisir. Je dois redécouvrir ça: lire, s'enivrer d'un livre jusqu'à en avoir les yeux qui débordent (surtout ne rien comprendre, voir seulement, regarder) et puis jeter sur une feuille ce que la main en retient. Des traits sous hypnose. Copier, c'est un bon exercice. C'est aussi une bonne balade en agréable compagnie.
Merci Monsieur Hiti.

Czek.

6 commentaires:

Etienne M a dit…

Merci pour cette balade!
Mes yeux en redemandent!

Fred Martin a dit…

Belle découverte pour ma part et quelle justesse, quelle puissance dans le trait, quelle maitrise dans la construction des images fouillées et dans l'utilisation du noir et blanc ! Ce n'est pas bâclé, c'est rudement bien jeté ! Merci Yann !

thierry a dit…

J'ai eu du mal au départ, mais comme dit Fred, une fois qu'on prend le temps de regarder,c'est effectivement "rudement bien jeté"...
A tout bientôt, Grrrand fou !

Zonzon a dit…

Bonjour,
désolé de passer par les commentaires pour poser ma question, mais je n'ai pas trouvé d'adresse mail... Voilà, je voudrais savoir s'il vous reste des exemplaires d'exobiologie et de surf story.
Bon weekend,
Olivier

Czek a dit…

@ tous: Je suis contenet de vous avoir fait découvrir ce monstre-là. J'en suis un grand fan et je en doute pas qu'on parlera de lui de plus en plus.

@ Zonzon: Heureux de vous compter parmi les personnes (au nombre élevé de 2!) qui sont abonnées à ce blog. Oui, il me reste quelques exemplaires de chaque. S'ils vous intéressent, je serais ravi de vous les dédicacer. N'hésitez pas à me contacter à czek[envelez_les_crochets_et_ce qu'ils_contiennent]@orange.fr

p.s. Bien sûr, n'oubliez pas d'enlever les crochets et tout ce qu'ils contiennent ;-p
p.s. (bis) le fait que l'on puisse prendre connaissance des blogs auxquels les blogger-spotters sont abonnés m'a permis de voir que nous partagions un certains nombres de goûts graphiques! Vive Ashley Wood et Tony Sandoval!!!

Czek a dit…

@ Titi: MRrrraaaaoOOUUUUWWWWWWWWwwww!